A utiliser en teinture mère.

  • Conseils de Passeport santé sur cette plante:

Soulager la nervosité, les tics nerveux, l'insomnie, les spasmes musculaires, les symptômes du syndrome prémenstruel.

Teinture (1:2 éthanol à 35 %). Prendre de 2 ml à 5 ml, 3 fois par jour.

Précautions d'emploi Bien que les herboristes traditionnels l'aient utilisée contre les troubles nerveux durant la grossesse, on recommande aux femmes enceintes ou qui allaitent d'éviter de prendre de la scutellaire, car on ne connaît pas son effet sur le foetus et le bébé.

Effets indésirables Aucun aux doses recommandées. À des doses très élevées, par contre, elle pourrait entraîner de la confusion, des contractions musculaires involontaires et des convulsions.

Possibilité d'interaction avec des médicaments Les effets de la scutellaire pourraient s'ajouter à ceux de médicaments de synthèse à action sédative ou calmante (benzodiazépines et barbituriques, par exemple).

Bien sur, vous pouvez trouver des plantes locales qui agiront elles aussi sur le système nerveux: citons la passiflore, la valériane, le houblon; le marrube blanc semble intéressant pour le sevrage tabagique;