VIII / LES PRINCIPAUX AVANTAGES DE LA HIJAMA :



- 70% des maladies sont dues à une mauvaise circulation du sang, la hijama stimule l’appareil circulatoire et débouche tous les vaisseaux sanguins. - Débloquer les nœuds lymphatiques de tout le corps pour les débarrasser des débris de médicaments et de l’humeur. - Stimulation des appareils inférieurs du corps par les zones de réflexe. - Débloquer tous les circuits de l’énergie qui augmente la vivacité du corps, découvert par les Japonais et les chinois il y a plus de 5000ans. - L’absorption des humeurs du corps, des poisons, des traces de médicaments. - Stimuler la circulation. - Renforcer l’immunité générale - Harmoniser l’état psychique - Stimuler le cerveau, le mouvement, la parole, la mémoire, l’ouïe. - Stimuler les glandes. - Epargner les nerfs de toute pression. - Elimination de certains épanchements (accumulation gazeuse ou liquide), de certaines humeurs. - Absorber l’excès d’acides dans le corps. (selon une étude Allemande)

- D’après le Dr Magda Amer (spécialiste en homéopathie, naturopathie, acuponcture, réflexologie, phytothérapie.), la hijama: ?Augmente le taux de cortisone naturelle dans le sang ?Diminue le taux de mauvais cholestérol (LDL) et augmente le bon (HDL) ?Stimule les antioxydants ?Diminue le taux d’urée dans le sang ? Augmente le taux de morphines naturelles sans le corps.

Principales Indications de la hijama :

Selon l’OMS, les maladies traitées par la hijama sont : L’asthme, l’eczéma, l’acné, le diabète, les colopathies, l’hypertension artérielle, les prostatites, l’impuissance, la stérilité, les hémorroïdes, les rhumatismes, la sciatique, les lombalgies.

On trouve également d’autres indications : Les déficiences immunologiques, l’obésité, les pathologies hépatiques en général (hépatite C…), les inflammations aigues du rein et de la vessie, les douleurs dentaires chroniques et récidivantes (école finlandaise), les douleurs nerveuses, l’épilepsie, l’hémiplégie, les céphalées chroniques et migraines, les cancers, l’hémophilie (école syrienne), le sevrage tabagique…