terraherba

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

JARDINS et CULTURE

Les petits trucs, astuces, pour le potager, les plantes médicinales!!!

Fil des billets - Fil des commentaires

Thu Jun 27 10:57:00 2013

Comment faire ses semis!!! Vidéo de FLORAMEDICINA

Recette de semis extraite du cours :

Le terreau de semis est léger et il a beaucoup de tourbe pour bien conserver l’eau. Le composte a besoin d’être bien mûr, pour ne pas bruler les fines racines des jeunes plants et pas en trop grande quantité car les plantes ne restent pas trop longtemps dans ce contenant.

La recette de Monika :

10 litre de vermiculite (aération) 30 litre de sable (structure) 40 litre de tourbe (humidité) 40 litre de composte végétal (nourriture) 100 g de poudre basalte (minéraux)

Maintenant que vous êtes prêt à semer, vous aimeriez savoir ce qui peut optimiser la germination de vos graines et éviter la pourriture de vos jeunes pousses ? Joignez-vous au groupe de culture pour vous doter d’outils efficaces qui vous permettront d’obtenir une récolte abondante !

Plus d'info sur FLORAMEDICINA; formation au Canada et par web

Sun Aug 7 11:16:00 2011

SARCLAGE et BINAGE au jardin par le magazine Petit jardin

                               Des conseils précieux prodigués par le magazine Petit Jardin N° 60; vous pouvez vous y abonner sur internet, et recevoir régulièrement les infos du mois en matière de jardinage.

Pour une débutante comme moi, leurs conseils sont précieux; l'entretien de ma parcelle de 100m2 n'est pas une mince affaire. Cela nécessite un travail quotidien, d'arrachage des mauvaises herbes, de tutorisation des tomates, d'arrosage, de paillage.... je n'utilise aucun produit chimique, et mon jardin ne s'en porte pas plus mal. Au bout de deux ans, les plantes médicinales et aromatiques s'implantent tranquillement: absinthe,menthe, vipérine, bourrache, monarde, souci, bleuet, hysope, verveine, sauge, mélisse, coriandre, basilic... mais aussi petite oseille, chenopode, chelidoine, ronce, ortie, consoude et bien d'autres qu'il faut maitriser au jardin.                                Petit jardin | Août 2011 | Graines-et-plantes.com | page 17 http://www.graines-et-plantes.com/index.php?magazine=jardin-plantes

Binage et sarclage Par Isabelle Cabrit

Biner et sarcler, voilà des gestes que le jardinier ne cesse d'effectuer, du printemps à l'automne, dans le potager ou au jardin d'ornement, entre les cultures, les plates-bandes fleuries ou aux pieds des arbres. Que ce soit pour désherber ou économiser l'eau, plusieurs outils sont disponibles. Faisons le point ! Biner ou sarcler ? Il existe une certaine confusion quant à la signification de ces deux verbes : sarcler et biner. Pourtant, il s'agit bien de deux actions différentes. Sarcler correspond à un travail d'arrachage des mauvaises herbes, à la main ou à l'aide d'un outil, en vue de nettoyer une portion de terrain.

Biner signifie, littéralement, retourner la terre une deuxième fois ; dans la pratique, cela veux dire ameublir la terre cultivée (donc déjà travaillée une première fois) pour l'aérer. En binant le sol, le jardinier, par la même occasion, le nettoie de ses mauvaises herbes, superficiellement. C'est une des raisons qui explique l'amalgame fait entre binage et sarclage. Une autre vient du fait que certains outils, comme la binette par exemple, sont utilisés dans les deux cas.

Arracher les mauvaises herbes Pour arracher les adventices, le moyen le plus simple, le moins coûteux et le plus écologique, est de sarcler manuellement. Si, il est effectué régulièrement, ne laissant pas le temps aux mauvaises herbes de s'enraciner profondément, ce travail est relativement aisé... pourvu que vous soyez doté du bon outil !

Lire la suite...

- page 1 de 5