terraherba

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

FLORE européenne

Vous trouverez des fiches détaillées sur les plantes, leurs propriétés et quelques recettes!!! 

Fil des billets - Fil des commentaires

Wed Apr 3 15:43:00 2013

Le chardon marie veille sur le foie et la vésicule biliaire

Noms communs : chardon-Marie, chardon argenté, chardon de Notre-Dame. Nom botanique : Silybum marianum, famille des composées ou astéracées.

Partie utilisée : les graines mûres, débarrassées de leurs aigrettes. Habitat et origine : originaire du bassin méditerranéen, cette plante annuelle ou bisannuelle préfère les sols secs et les endroits chauds et ensoleillés. Elle est aujourd'hui naturalisée en Amérique du Nord, si bien qu'on la trouve du Canada au Mexique. Sa feuille présente des nervures blanches et ses fleurs rouge pourpre s'épanouissent de juin à août.

Les indications ci-dessous ne peuvent se substituer à l'avis d'un médecin, et au diagnostic médical.

  • Protéger le foie de la chimiothérapie;

Prévenir et traiter divers cancers; Drainage des toxines chimiques et environnementales

  • Traiter les troubles digestifs (dyspepsie);

traiter les maladies du foie : intoxications, hépatites et cirrhose; traiter les troubles de la vésicule biliaire.

  • Stimuler la lactation.

Traiter des migraines liées au foie Traiter un surplus d'oestrogènes (syndrome prémentruel, kystes, endométriose, fibrome, irritabilité)

  • Soutient le système immunitaire

Atténue les allergies, et aide en cas de psoriasis Anti inflammatoire

Posologie 1à 2 cuillères à thé (½ cuillère à café) par jour. De préférence, prise le soir, 1/4d'heure avant le repas, ou dans l'alimentation (compote ou autre)

Précautions : Peut faire baisser la glycémie pour des personnes diabétiques Espacer la prise de médicaments métabolisés par le foie, ou la prise d'une pillule contraceptive. Peut rendre les selles molles, par la sécrétion de bile. Prendre des substances tampon comme le psyllium ou le son d'avoine en parallèle.

Sources : passeport sante, floramedicina, arh

Sat Mar 3 08:28:00 2012

SOURIEZ AU ROMARIN!!

Souriez au romarin!!

fév 15, 2012 / Accueil, Bien-être / Rédigé par Dounya, publié dans Imane magazine

Article écrit par Emmanuelle Guilbaudeau (terraherba)romarin

De nos jours, la majorité de l’espèce humaine vit au rythme du « métro-boulot-dodo » dans des cités bruyantes, au milieu de foules anonymes, laissant peu de place à la fantaisie, à la couleur, à l’originalité. Les loisirs citadins sont souvent cadencés, en groupe, et génèrent toujours plus de stress, pour être au top de la forme, de la performance, de la beauté… le recours aux excitants est de mise pour atteindre les sommets !

Je vous propose une pause dans cette folle course au bonheur ! Laissez place au silence, au recueillement, et à la méditation consciente. Réappropriez vous vos yeux, vos oreilles, votre nez,votre bouche, pour goûter aux plaisirs des SIMPLES, le temps d’une tisane, ou d’un bain. Les Simples, sont les plantes aromatiques, et médicinales, utilisées par nos grand-parents pour soigner les maux quotidiens, prévenir les maladies, et se donner du tonus et de la vitalité face aux tâches harassantes de l’agriculture, ou de l’usine. Il suffisait d’aller se promener dans les champs environnants, non arrosés par les pesticides et les engrais, pour trouver sous ses pas, de l’ortie, des pissenlits, du plantain, des cynnorrhodons, de la ronce… autant de plantes que je vous propose de découvrir au fil de cette rubrique.

Mais aujourd’hui, arrêtons nous à la plante de la bonne humeur ! Vous savez, celle qui nous donne le sourire, de l’énergie, pour vivre en harmonie avec les autres, sans agressivité !!

ROMARIN, Rosmarinus officinalis, Lamiacées

Cette plante pousse à l’état sauvage ou est cultivée dans de nombreuses régions. On récolte les sommités fleuries au printemps. C’est l’une des meilleures plantes stimulantes et antispasmodique de notre flore !! En médecine prophétique, il est chaud et sec, et résoud les tumeurs chaudes.

En usage interne, il soulage:

- les maux de tête; – améliore la mémoire et la concentration; – fortifie les convalescents; – combat les effets du stress et de la fatigue; – traite l’inflammation des voies respiratoires et de la sphère ORL (oreilles, nez et gorge). – Régule les troubles digestifs et hépatiques (foie)

Infusion: Infuser, pendant 10 minutes, tasse couverte, 2 g de romarin séché dans 150 ml d’eau bouillante; Filtrez. Prendre de 2 à 3 tasses par jour.

En usage externe, il soulage:

– les troubles rhumatismaux et de la circulation sanguine périphérique; – soigne les blessures (effet antiseptique léger).

Macération: dans du vinaigre de pomme bio: 25 g de feuilles pour ½ litre. Bouillir 5 mn; infuser 15 mn. Utiliser en compresses chaudes sur des contusions, entorses, foulures. Bain fortifiant pour combattre les rhumatismes et la fatigue ainsi que pour stimuler la circulation. Ajouter 1 litre de la décoction de base à l’eau du bain ou 10 gouttes d’huile essentielle mélangées à un peu de savon liquide. Faire de préférence le matin, car ce bain est stimulant et pourrait nuire au sommeil.

L’huile essentielle de romarin, est recommandée en usage externe (mélangée à une huile végétale), et en usage interne à raison de deux gouttes par jour. En effet, l’essence de romarin est toxique et épileptisante à haute dose, et nécessite une utilisation modérée, et non prolongée.

ALORS BONNE DECOUVERTE, ET BONNE PAUSE VEGETALE…

Source : Abdelrazzaq Muhammad Ibn Hamadush, Révélation des énigmes dans l’exposition des drogues et des plantes, édition dar al kotob

Pierre Lieutaghi, Le livre des bonnes herbes, éditions Acte sud

Passeportsante.net;

- page 1 de 13